Passer au contenu principal
Équipement de chantier Hitachi – Amérique du Nord

On a ça dans le sang.

1 septembre 2020

La famille Vanderwiele

Pour Casey Vanderwiele, un dimanche matin typique consiste à sauter dans une excavatrice Hitachi avec une tasse de café chaud. Ce qui peut sembler être un travail pour d'autres est une thérapie pour Casey.

« Vous pouvez servir le public et les clients, mais nous appelons nos Hitachi une thérapie parce que quand vous êtes aux commandes, c'est comme une thérapie », affirme Casey.

Cette passion pour l'excavation ne se limite pas à Casey, mais s'étend à quatre générations de Vanderwieles travaillant dans le secteur de la construction. Le grand-père de Casey travaillait dans le domaine du gravier sablonneux. Les parents de Casey, Cass et Pattie, sont propriétaires de Triple C Redi-Mix, Inc. une entreprise spécialisée dans le sable, le gravier, le béton prêt à l'emploi et l'excavation, à Baker City, en Oregon.

Toute la famille participe aux opérations quotidiennes. Cela inclut leurs fils Corey et Casey ainsi que la femme de Casey, Tara, et leurs filles Dawson et Campbell. Quatre autres employés apportent également leur aide.

Casey a travaillé aux côtés de son père comme « homme à tout faire » jusqu'à ce que Cass lance Triple C Redi-Mix en 1989. Ils vivent également à proximité l'un de l'autre; Casey vit à une extrémité de la propriété tandis que Cass vit à l'autre extrémité.

Puis, les deux filles de Casey (Dawson et Campbell) n'ont pas mis longtemps à montrer leur aptitude à creuser. Dawson, la fille de Casey, a monté pour la première fois à bord d'une excavatrice compacte Hitachi pour aider sa mère à déplacer de la terre dans un jardin. Aujourd'hui, Dawson se forge sa propre voie en tant qu'instructrice dans un programme de formation d'opérateur de machinerie lourde au Baker Technical Institute à Baker City.

« On pourrait dire que nous avons l'excavation dans le sang », dit Casey, qui a affectueusement nommé leurs excavatrices Hitachi Johnny (ZX160LC-3), Kunzie (ZX240LC-3) et Clyde (ZX350LC-3).

Sans l'ombre d'un doute

Lorsque Dawson entre dans la salle de cours de formation pour machinerie lourde en tant qu'instructrice, les étudiants doutent souvent d'elle. Après tout, en plus d'enseigner à des groupes qui sont principalement composés d'hommes, elle n'a que 20 ans.
Mais cela ne l'effraie pas pour autant. Pour Dawson, qui suit également des cours en ligne au Blue Mountain Community College, cela signifie simplement qu'elle doit faire ses preuves.

« C'est comme quand vous êtes en quatrième année et qu'un suppléant arrive », explique Dawson. « Ils pensent que je suis le substitut, alors je fais mes preuves en leur montrant plutôt qu'en leur disant comment utiliser les commandes, comme une flèche, un bras et un godet, pour obtenir une pelletée de matériau. »

Dans le cadre de son travail au Baker Technical Institute, Dawson a également enseigné à de jeunes détenues dans le cadre d'un programme spécial de deux semaines. Elle dit que c'est son cours préféré jusqu'à présent et espère que les compétences que les femmes acquièrent pendant leur séjour dans son cours les aideront à trouver un emploi une fois qu'elles sortiront de prison.

« Les résultats des femmes étaient très bons », dit Dawson. « Je pense qu'en entrant dans la classe, elles avaient beaucoup de doutes sur elles-mêmes, mais elles ont compris. Ensuite, elles s'entraidaient à réussir différents exercices. Elles avaient le souci du détail et de la patience, ce qui est excellent pour manœuvrer les machines. J'ai fixé des objectifs et chaque femme a réussi tous les 20 exercices. »

Entreprise familiale

Bien que l'emploi du temps de Dawson soit rempli de cours sur l'utilisation de machines, elle aide encore souvent son père et son grand-père. Elle connaît aussi très bien leur amour pour les machines Hitachi.

« Tout ce qui intéresse mon grand-père et mon père, ce sont leurs Hitachi », dit Dawson en souriant. « Ce sont les machines qui fonctionnent le mieux qu'ils ont jamais eues. »

Grâce aux machines Hitachi, l'efficacité de Triple C a augmenté. Casey a expliqué que l'entreprise traite en une demi-journée la même quantité de matériel qu'en un jour et demi sans les Hitachi. Ils prévoient également de se procurer des tombereaux plus grands maintenant qu'ils peuvent charger en utilisant quatre godets au lieu des sept dont ils avaient besoin auparavant.

« La 350 est la première machine Hitachi que mon père s'est procurée. Les excavatrices Hitachi offrent un rendement supérieur à toutes les autres », affirme Casey. « Les réactions et la puissance sont remarquables. Elles font tout ce qu'on leur demande. » Nous allons payer l'équipement grâce aux économies en carburant. Ce sont d'excellentes machines. »

Le parc Hitachi n'est pas la seule chose qu'il tient en haute estime. Pour Casey, travailler avec sa famille est un choix, pas une obligation.

« Je peux honnêtement dire que depuis le premier jour où j'ai travaillé avec mon père, nous ne sommes jamais disputés. Il m'a appris tellement de choses », confie Casey. « Je me sens comme l'une des personnes les plus riches du monde. »

Papé Machinery à Bend, en Oregon est le fournisseur de services de Triple C Redi-Mix, Inc.